La confrérie

Accueil/La confrérie
La confrérie 2017-04-04T08:53:51+00:00

« Nul n’est admis à la Confrérie de l’Asperge s’il n’est jovial, friand d’asperges, amateur de bons vins, galant homme ou, pour les dames, admiratrices du sexe mâle… »

C’est là l’article 1er du règlement de la Confrérie de l’Asperge de Village-Neuf, fondée en 1985.  Il résume la philosophie des fondateurs de cette Confrérie : des élus locaux, des producteurs d’asperges et des restaurateurs.

La Confrérie est devenue un formidable outil de promotion pour l’économie locale et particulièrement pour la gastronomie.  Il faut savoir que la plantation d’asperges dans cette région remonte à la nuit des temps; en effet dans la cité romaine d’Augusta Raurica (Augst) des plats décorés d’asperges ont été mis à jour.

Ce merveilleux tubercule fut très certainement rapporté par les légions de César au retour d’Orient. Les terres sablonneuses et légères, alluvions du Rhin, sont parfaites pour cette production. Et n’a-t-on pas récolté à Village-Neuf la plus grosse asperge du monde !

Loading...

Pour devenir membre de la Confrérie de l’Asperge, il faut être présenté au Grand Conseil par deux parrains irréprochables.

Lors de l’annuel Grand chapitre, le candidat se soumettra aux redoutables épreuves d’admission, en cas de réussite et à l’unanimité du Grand Conseil, il se verra élevé au rang d’apprenti aspergier et sera autorisé à porter l’asperge de bronze.

Après cinq années, si l’apprenti a vécu selon les règles de la confrérie et la loi de St-Fiacre, notre patron, il pourra prétendre au rang d’aspergier. Pour cela, il devra différencier la noble asperge de Village-Neuf de l’asperge barbare, si réussite il y a, il se verra attribuer l’asperge d’argent.

Et maintenant, cher lecteur, si vous vous sentez l’âme d’un futur aspergier, si vous aimez l’asperge, la bonne chair, les vins d’Alsace et la bonne humeur, vous êtes digne d’être des nôtres et êtes en droit de poser votre candidature.

Chaque printemps, vous pourrez assister à notre grand chapitre et par Saint-Fiacre et son honneur, nous promettons de faire votre bonheur !

Composition du comité

Président Gilles Bisselbach

Vice- président Théo Baumlin et Henri Wabnitz

Secrétaire général Anne Elisabeth Disch

Grand scribe Gérard Waldvogel

Rapporteur en communication et relations avec les Médias Paul-Bernard Munch

Trésorier général Bernard Poor

Maître de cérémonie Michèle Hess

Grand sommelier Jean-Philippe Ehret

Grand massier Louis Blatz

Assesseurs  Antoine Hueber et Martin Hett

Président d’honneur André Paul Weber et André Icard

Bernard POOR – Producteur d’Asperges

L’asperge de Village-Neuf naît dans un terroir d’exception.

Blotti au cœur d’une boucle du Rhin, au seuil des premiers contreforts de la Forêt Noire et du Jura, son sol alluvial est un terreau exceptionnel très souvent baigné de soleil.

Mais, que serait la qualité du sol sans le savoir-faire des hommes qui le chérissent et le soignent?

La production de l’asperge et sa renommée ont fait éclore à Village-Neuf une série de restaurants qui l’ont fièrement doté du titre de «capitale de la gastronomie de la Région des Trois Frontières».

Village-Neuf, fille de Vauban et de la forteresse de Huningue, perpétue aujourd’hui sa célébrité grâce à sa gastronomie qui accueille des touristes des trois pays qui découvrent ainsi la beauté et les richesses de la terre d’Alsace.